mozeika.fr - Coopérer, une alternative pour entreprendre

QUI SOMMES-NOUS ?

Une CAE principalement dédiée aux métiers du service et du conseil aux entreprises


Pourquoi une Coopérative d’Activités et d’Emplois ?

Mais, qui sommes-nous ?

La CAE MOZEIKA a été créée par deux entrepreneurs, Muriel et Myriam, juristes. Elles ont fait connaissance à Nice, dans un espace de coworking : Les Satellites. La bienveillance, la convivialité, la bonne humeur de cette communauté leur a donné l’idée de pousser plus loin le concept.

Leur expérience de l’économie du partage, les réflexions face à l’ubérisation et au changement inévitable des relations de travail, les ont amenées à s’interroger, faisant écho aux freelances et consultants qu’elles rencontraient. Et pourquoi pas expérimenter un nouveau mode d’organisation du travail, développer ce nouveau statut social qu’est l’entrepreneur-salarié ?

La Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs, entrée récemment dans le Code du travail, répond aux besoins des entrepreneurs qu’elles connaissent : volonté d’indépendance et protection sociale du salarié pour retrouver crédibilité face à un bailleur ou à une banque par exemple ; accompagnement individuel et partage entre pairs pour ne plus être seul, partager ses expériences et développer son business ; management horizontal et participation aux décisions de la coopérative selon un principe égalitaire.

C’est comme cela qu’est née MOZEIKA !


 

Nos valeurs

  • Bienveillance
  • Solidarité
  • Contributions mutuelles
  • Responsabilité de chacun pour le bien de la communauté
  • Transparence et honnêteté des relations

 


MOZEIKA est une coopérative d’activités et d’entrepreneurs (CAE) sous forme de SCOP régie par la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 (dite Loi ESS) et le décret n° 2015-1363 du 27 octobre 2015.

Elle fait partie de ce large mouvement des coopératives et participe avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire à l’animation de la Région Provence Alpes Côtes d’Azur.


 

Notre crédo : Réactivité & Efficacité

 

 

action !

Nos engagements à 110 %


Les visions et l’identité de la CAE MOZEIKA reposent sur 5 idées fortes :

1 – La CAE MOZEIKA est au cœur des nouvelles formes d’activités et d’emplois

Forme d’activité innovante, MOZEIKA est une entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire par vocation et par ambition.

Dimension économique et valeurs humaines vont de pair. Gagner correctement sa vie est l’objectif poursuivi par chacun. Le faire dans le respect de soi et des autres, en harmonie avec ses valeurs est également un objectif poursuivi. Pourquoi choisir l’un ou l’autre quand les deux ensemble sont possibles. Dans la CAE MOZEIKA, les entrepreneurs salariés et associés sont propriétaires de leur outil de travail. Restant responsables et acteurs de leur activité professionnelle, ils savent pourquoi ils se lèvent chaque matin.

La Coopérative d’Activités et d’Entrepreneurs MOZEIKA est une alternative aux transformations du monde du travail.

Au coeur des nouvelles formes d’emploi et d’activités, elle est passerelle entre salariat et indépendance, C’est une alternative à l’entrepreneuriat individuel.

Une personne qui souhaite lancer son affaire, facturer un client, entreprendre un projet en plus de son activité actuelle, changer de statut pour un statut moins précaire et plus protecteur que celui de free-lance ou micro-entrepreneur, ne plus être dépendant de plateformes dites collaboratives, peut tout à faite être intéressée par une CAE. Elle lui apportera un statut juridique sécurisé et protecteur, où le droit du travail s’applique pleinement.

Pour le gestionnaire de plateforme ou de place de marché, même pour le chef d’entreprise ou le dirigeant de société, le choix de la CAE peut rendre la sous-traitance transparente et diminue le risque de requalification. Cela apporte sérénité dans les relations de travail.


2 – Elle expérimente de nouvelles façons de collaborer ensemble

Par son statut coopératif et son ancrage dans le champ de l’ESS, MOZEIKA est bien placée pour expérimenter et réfléchir sur de nouveaux modèles économiques et sociaux, sur de nouvelles façons de travailler, de collaborer ensemble.

Elle est faite pour cela et n’a pas les pesanteurs des entreprises classiques.

Elle permet aussi à toute personne qui souhaite tester son projet économique, de le faire en toute légalité juridique et protection sociale, car la CAE est partenaire de l’entrepreneur. Elle lui permet de facturer et de passer contrat en utilisant les moyens mutualisés de la coopérative et en se référant à ses propres coordonnées d’identification.

L’expérimentation se fait sans prendre de risque démesuré, avec un faible budget et très rapidement puisque tout est déjà en place. Il est dès lors possible de pivoter tout aussi rapidement, car les engagements auront été limités.


3 – L’intelligence collective est privilégiée

L’intelligence collective est un levier pour développer des idées et projets, qu’ils soient individuels ou collectifs. Elle libère la créativité, permet à chacun de s’exprimer, démultiplie les performances.

Plus que dans une entreprise « classique », l’intelligence collective est naturelle au sein de Mozeika. Elle est pratiquée sous diverses formes en fonction des connaissances des animateurs, référents, groupes de travail.


4 – Le fonctionnement est collaboratif

Par sa forme coopérative, la CAE MOZEIKA privilégie un fonctionnement et un mode de management et de gouvernance partagée entre les entrepreneurs-salariés et associés.

Elle met en place un fonctionnement collaboratif et participatif et milite pour expérimenter, sur le terrain, concrètement, une nouvelle façon d’avancer ensemble.

La façon de faire est pragmatique, évolutive car comme pour toute expérimentation, rien n’est d’emblée figé. Tout est à construire, réfléchir, tenter. Echouer et recommencer n’est pas un problème, au contraire.

S’inspirer d’un modèle comme la sociocratie semble naturel au sein d’une coopérative comme Mozeika. La sociocratie est « à la mode ». Tant mieux si cela ouvre des brèches de réflexions et des tentatives.

Chez Mozeika, des ateliers et groupes de travail sont constitués, autour de thématiques choisies par les entreteneurs salariés et associés. Ils portent sur les thématiques nécessaires aux métiers de l’entrepreneuriat, au sens large, développement personnel et professionnel inclus.

Ces thématiques correspondent exactement à leurs besoins. Elles ne leur sont pas imposées. Elles ne sont pas théoriques mais pragmatiques. Car le travail n’est pas que le salaire, c’est aussi l’accomplissement de l’individu : être efficace et s’épanouir.


5 – Le management est participatif

Le management est collaboratif et participatif comme pour toute SCOP.

MOZEIKA est une société coopérative et participative, c’est-à-dire une entreprise détenue et dirigée par ses salariés.

L’objectif voulu par la loi du 31 juillet 2014, dans ses articles 47 et 48, est que chaque entrepreneur salarié devienne sociétaire de la CAE dans les 3 ans de son entrée. L’implication de chacun va donc au delà de la création de sa propre activité économique. Elle va jusqu’à co-construire une entité qui portera les projets de tous.

La participation des entrepreneurs aux instances décisionnelles est délibérée. Le management horizontal est ici expérimenté de manière quasi-naturelle, dans le respect des principes coopératifs.

Ainsi, chacun a les possibilités de se réapproprier son travail : par la garantie de sa rémunération dans la limite du budget de son activité professionnelle, par le sens donné à son travail et in fine, par le contrôle de l’entreprise dont il est salarié.


MOZEIKA est une entreprise partagée

 

 

Une équipe qui gagne

Partagez vous aussi notre vision, rejoignez-nous !